Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 13:23

P1390389Aujourd'hui je pars en bateau découvrir le large d'Ushuaïa. En s'éloignant dans l'océan, on apperçoit avec splendeur le bout du monde. Il s'agit en fait du dernier morceau de terre du continent Sud Américain venant disparaître sous les eaux de l'océan antartique. On se rend aussi mieux compte de la grandeur de la cordillère des Andes qui entourre la baie d'Ushuaïa. Les montagnes blanches se comptent par dizaines, je comprends maintenant ce qui fait la réputation d'un tel lieu.

On navigue alors dans le canal Beagle qui est le plus grand cimetière de bateaux du monde tellement ce passage est périlleux pour les navigateurs. Il relie sur 185 km le Pacifique à l'Atlantique et se situe à 15 km du Cap Horn. Le vent glacial souffle fort ici mais il en faut plus pour me retenir dans la cabine. On s'approche tout près d'un rocher où une colonie d'otaries ont élu domicile en compagnie de frégates et de cormorans. Ils sont une bonne centaine juste sous mes yeux. Ils se redressent sur leur pattes arrières, émètent des cris roques, ou plongent à côté du bateau. Ils sont particulièrement gros et les mâles âgés ont une tête énorme qui me rappelle celle du lion. Le spectacle est superbe même si pour les baleines et les orques il faudra repasser. Plus Le bateau avance et plus il est prit dans les vents violents et les grosses vagues. Il nous conduit tout de même jusqu'au phare de l'île des élcaireurs avant de faire demi-tour et de rentrer sur Ushuaïa.

P1390087P1390084P1390089P1390092P1390102P1390104P1390114P1390118P1390132P1390135P1390153P1390157P1390169P1390182P1390183P1390200P1390194P1390217P1390212P1390238P1390249P1390331P1390299P1390343P1390344P1390308P1390350P1390357P1390368P1390379P1390380P1390382P1390396P1390392P1390381

 

 

Repost 0
Published by tourdumonde42 - dans ARGENTINE
commenter cet article
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 13:46

P1380701Après avoir fait une nuit blanche dans le salon de l'auberge jusqu'à 4h du matin, je partage le taxi en compagnie d'un couple Brésilien pour nous rendre à l'aéroport. Je prends un premier vol, Santiago - Buenos Aires durant 3h, puis un second qui me conduit tout droit dans le froid d'Ushuaïa. La ville la plus australe du monde, surnommée par les Argentins "El fin del mundo". Cette fois-ci je partage le taxi avec un Japonais pour nous rendre à l'auberge Antartica.

A la première heure du matin je pars en bus pour randonner dans le parc national de la Terre de Feu. C'est le seul parc argentin ayant une côte marine...et quelle côte ! J'empreinte le chemin qui longe la mer à travers bois durant 3h, l'athmosphère est vraiment apaisante, d'autant plus qu'il est totalement préservé de toute influence humaine. Ici les castors peuvent vivre tranquille, tout comme les renards, les rapaces et les pics verts à tête rouge qu'on entend marteler le bois avec leur bec. Tout au long de la balade les décors se succèdent entre forêt, montagne et mer. Je longe une grande chaîne de montagnes qui symbolise la frontière avec le Chili avant  d'attérir sur un belvédère. La vue sur le fjord est superbe, tout comme ce paysage d'herbes jaunies, d'arbres pliés par le vent et de cimes enneigées. Après 6 bonnes heures de marche je prends le chemin du retour en bus qui me ramène dans la ville d'Ushuaïa.

P1380649P1380653P1380666P1380660P1380681P1380671P1380693P1380703P1380707P1380708P1380710P1380723P1380739P1380743P1380749P1380761P1380774P1380788P1380758P1380801P1380866P1380840P1380874P1380895P1380899P1380888P1380897P1380912P1380919P1380928P1380996P1390003P1380981P1380984

Repost 0
Published by tourdumonde42 - dans ARGENTINE
commenter cet article
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 13:27

P1380581Aujourd'hui je visite la capitale du Chili et ses 6 millions d'habitants. Je me rends à la Plaza de Armas qui est le nom donné dans la plupart des places principales d'Amérique du Sud. C'est le coeur de la ville, toujours animé avec ses marchands ambulants, ses cireurs de chaussures où ses différents artistes qui viennent jongler, chanter ou donner un spectacle comique au milieu de la rue.

La Cathédrale est la 5ème à avoir été construit à cet emplacement suite aux tremblements de terre et incendies que la capitale a subi. Puis, en passant devant de nombreux monuments, je me rends au Cerro Santa Lucia. Il est possible de gravir cette petite colline joliment décorée de fontaines et située en plein centre ville pour en apprécier la vue.

Je rejoins ensuite le quartier de Bellavista qui est le plus animé de la ville avec ses nombreux bars, ces maisons colorées et ses grafitis artistiques à chaque coin de rue. Enfin je termine la journée en prenant le funiculaire pour accéder au sommet du Cerro San Cristobal qui offre une vue panoramique sur la ville et ses différents quartiers à 800 m d'altitude.

P1380370P1380372P1380377P1380378P1380386P1380390P1380395P1380401P1380383P1380396P1380406P1380413P1380418P1380420P1380423P1380426P1380431P1380409P1380433P1380367 

P1380441P1380455P1380468P1380473P1380443P1380448P1380472P1380490P1380509P1380487P1380497P1380501P1380466P1380519P1380518P1380521

Cerro Santa Lucia

P1380528P1380539P1380555P1380579

quartier de Bellavista

P1380554P1380594P1380596P1380599P1380600P1380587P1380589P1380585P1380583

Repost 0
Published by tourdumonde42 - dans CHILI
commenter cet article
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 11:21

 

P1380153Après une courte nuit, je pars de bon matin dans la ville de Valparaiso, classée au Patrimoine mondial de l'Unesco. Celle-ci est entourrée de collines où les habitants ont construit des maisons de toutes les couleurs et sans ordres établis. C'est ce qui fait son charme, surtout lorqu'on empreinte ses vieux funiculaires en bois pour grimper tout en haut de ses collines abruptes. Non seulement les façades des maisons sont multicolores, mais les artistes s'en sont donnés à coeur joie pour peindre entre le moderne et le classique des fresques de toute beauté. C'est également ici que le poête Pablo Neruda écrivit nombre de ses vers, dans sa maison "La Sebastiana" que l'on peut visiter par la même occasion.

Je rejoins ensuite Vina del Mar à quelques minutes de bus. Il s'agit d'une belle petite station balnéaire en bord de plage d'où l'on peut apprécier la vue en rejoignant le chateau sur la colline.

P1370987P1380010P1380004P1370995P1370999P1380002P1380011P1380038P1380045P1380025P1380036P1380032P1380043P1380056P1380060P1380062

P1380102P1380069P1380066P1380074P1380077P1380096P1380092P1380084P1380082P1380106P1380054

P1380120P1380111P1380117P1380144P1380153P1380172P1380166P1380174P1380203P1380212P1380215P1380227P1380230P1380190P1380266P1380245P1380209P1380263P1380268P1380301P1380247P1380175P1380287P1380292P1380293P1380299P1380317P1380309P1380310P1380341

Vina del Mar :

P1380333P1380338P1380346P1380362

 

Repost 0
Published by tourdumonde42 - dans CHILI
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 09:35

P1370898Comme il s'agit de ma dernière matinée sur l'ïle, je mets mon réveil au petit matin et je pars en direction du volcan Rano Kau alors qu'il fait encore nuit. Après 2h de marche, j'arrive au cratère. Sorti des entrailles de la terre il y a plus de 2,5 millions d'années, il est parfaitement rond et large de 1600 m. Côté mer, une brèche étroite se dessine, les vagues frappent de toute leur force mais celui-ci semble résister. Au fond du cratère, on peut observer les formes étranges de dizaines de petits lacs couverts de roseaux qui changent de couleur en fonction du soleil. 

Je trouve juste à côté du volcan, le site d'Orongo qui est l'un des plus fascinants de Pâques. Perché au dessus du vide, ce village cérémoniel de 53 maisons en pierre de basalte est étroitement lié au culte de l'homme-oiseau. L'histoire nous raconte qu'une fois par an, une cérémonie réunissait le Roi, les grands prêtres, et les représentants de chaque tribu. A cette occasion devait être nommé l'homme oiseau, à la prestigieuse fonction. Chaque chef de tribu désignait un homme capable de trouver et rapporter à la nage un oeuf de frégate. Après parfois plusieurs jours de recherche sans boire ni manger, le gagnant était honoré durant une année. Il portait perpétuellement un costume rappelant l'homme-oiseau et trouvait une place de choix au côté du Roi. Une fois la visite terminée je rentre au camping récupérer mes affaires et je prends le vol pour rejoindre en 4h la capitale, Santiago de Chile.

P1370731P1370745

P1370826

P1370748P1370774P1370768P1370783

P1370788P1370792P1370794P1370851P1370931P1370942P1370947P1370955

P1370796P1370802

Repost 0
Published by tourdumonde42 - dans ILE DE PAQUES
commenter cet article
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 09:37

P1370256Aujourd'hui je pars en excursion faire le tour de l'île avec un guide. Le premier stop intéressant nous mène à l'Ahu Tongariki. Il s'agit du plus grand site de Moais de l'île, réunissant 15 statues géantes sur un même ahu long de 200 m. Le lieu est particulièrement envoutant lorsque les chevaux se baladent en liberté. Le site est intéressant également pour ses pétroglyphes en forme de tortues.

Nous allons ensuite au volcan de Rano Raraku. C'est un site exceptionnel puisqu'il servit de carrière à presque tous les Moais de l'île. Bien que fragile et poreuse, sa roche fait de tuf et de cendres compressées procure un excellent matériau pour la sculpture. Elle était travaillée avec des pics et des haches polies en basalte. Sur chaque versant du volcan, on passe devant les 397 statues inachevées, abandonnées en cours de transport ou cassées. Elles sont partout, sentinelles droites fixant l'horizon.P1370209

En bas à droite du volcan, le plus étonnant des Moais puisqu'il s'agit d'un homme à genoux. Appelé Tukuturi, son visage usé par le temps laisse encore devniné une barbe. Tous ces Moais ont le regard tourné vers l'horizon, ils devaient être investis d'une mission de protection de l'île. La légende rapporte que chacun scrutait une partie du monde dont il detenait le pouvoir.

Dès que l'on monte un peu sur les pentes se dessinent les premières carrières. Certains Moais sont presque achevés, d'autres à peine dessinés dans la roche. Seul leur nez énorme dépasse du rocher. Les sculpteurs travaillaient directement dans la masse ou bien ils créaient une grotte en taillant d'abord des couloirs pour isoler le bloc qui allait être sculpté puis extrait une fois la réalisation terminée. Le guide nous apprend qu'en l'an 600 la difficulté était telle qu'il fallait en moyenne 3 générations d'hommes pour réussir à dresser un Moai comme on les voit aujourd'hui. On imagine alors ce que pouvait représenter un Moai commencer par le grand-père et terminé par son petit fils !

P1370490

Ici se trouve le plus grand Moai jamais sculpté. Pris encore dans la pierre, il mesure 21,60 m et pèse autour de 200 tonnes. Il aurait sans doute été totalement intransférable.  Au centre du cratère, on rejoint un petit lac qui s'est formé avec le temps.

On reprend la route ensuite pour rejoindre l'ahu Te Pito Kura qui abrite le Moai le plus grand jamais érigé sur un ahu. Il mesure 9,80 m, mais les guerres tribales ont eu raison de lui. Il est brisé par le milieu et repose couché face contre terre. Son chapeau a roulé à côté. Sur le sentier, on découvre un étrange oeuf de pierre polie, qui évoque certainement un rituel en rapport avec la naissance. Dans la tradition, il symbolise le nombril du monde.

 

On termine ensuite le tour en se rendant à la Playa de Anakena qui est la plus belle plage de l'îe, frangée de sable, de dunes et de cocotiers importés de Tahiti en 1960. On y découvre le ahu Nau Nau dominant superbement l'ensemble. Des 7 statues, 5 sont intactes et 4 possèdent encore leur pukao. On utilisa ici la technique des petits cailloux pour redresser les Moais. Technique très simple qui consiste à lever centimètre par centimètre le moai à l'aide de leviers et de cordes. Chaque fois qu'il bouge, on glisse un petit caillou dans le vide créé, et ainsi de suite. Une dizaine de jours étaient nécessaires à 12 hommes pour redresser un Moai. C'est ici que je me baigne, dans une eau à 17 degrés. Mais face à ces statues qui semblent protéger les baigneurs et apaiser les flots, sentinelles d'une des plus curieuses et plus riches civilisations qui aient jamais existé sur Terre... 

P1370387P1370159P1370212P1370233P1370247P1370276P1370291P1370268P1370225P1370304P1370319P1370331

P1370357P1370389P1370430P1370437

P1370454P1370465P1370470P1370475P1370490P1370526P1370538P1370532P1370549P1370539

P1370442P1370461P1370413

P1370583P1370587P1370581P1370609P1370627P1370543P1370703

P1370631P1370645P1370651P1370661P1370670P1370687P1370723P1370653

P1370321P1370329P1370345

P1370657P1370549

Repost 0
Published by tourdumonde42 - dans ILE DE PAQUES
commenter cet article
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 17:37

P1360939J'arrive à l'Ile de Pâques à 13h, un homme qui tient une pension me propose de loger en toile de tente. Vu les prix pratiqués sur l'île, j'accepte volontiers son invitation. A peine le temps de m'installer que je pars à la rencontre des célèbres Moais.

Après avoir traversé le village, je rejoins la côte dominée par de nombreuses statues qui sont réparties le long de l'océan. Adossé à la mer, l'Ahu Tahai compte trois séries de plate-formes, dont l'une supporte un bel ensemble de cinq statues. A côté se dressent deux Moais solitaires, dont l'un, le moai Ko Te Riku, a retrouvé ses yeux et son chignon rouge qu'on appelle pukao, c'est le seul de l'île dans ce cas.

Entre les deux Moais, sur l'herbe, on peut observer le cercle de pierre des médiums à la rencontre des esprits. Il y a également quelques pétrogliphes représentant des tortues ou des poissons. Je rejoins ensuite le groupe de touristes installés sur l'herbe pour admirer le soleil se couher sur les cinq Moais qui se dressent fièrement devant nous.

P1360961P1360971P1360982P1360998P1370017P1360973P1360992P1370040P1370033P1360967P1370027P1360946P1370049P1370047P1370070P1370074P1370076P1370084P1370095P1370117

P1370115P1370100P1370121P1370139P1370149P1370151P1370153P1370063

 

Repost 0
Published by tourdumonde42 - dans ILE DE PAQUES
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 22:35

P1360872Je suis invité dans la collocation des amis de Mathieu. Après un bon diner convivial, on part se baigner à la Pointe Venus. C'est une très belle plage de sable noir avec une eau particulièrement claire et chaude d'où l'on a pu assister en soirée à un très beau coucher de soleil.

De bonne heure ce matin je pars en randonnée avec Marco. Il nous faut bien 2 heures de marche dans une forêt luxuriante pour atteindre le sommet de la montagne. De là haut on peut observer  tous les pics qui entourrent l'île et se rendre compte de la poussée volcanique qui est à l'origine de la création de Tahiti. Le retour est plus difficile, il nous faut entreprendre la descente sur un terrain glissant. C'est après 6 h de marche et 20 km au compteur que l'on arrive à la collocation d'où l'on peut piquer une tête bien méritée pour se raffraichir. Mathieu me récupère un peu plus tard et après un dernier repas, il me dépose à l'aéroport d'où je prends mon vol à 2h du matin pour l'île de Paques. Un grand merci à Mathieu pour son accueil durant les 8 jours passés sur Tahiti ainsi qu'à tous les membres de la collocation qui m'ont ouvert leur porte si gentiment.

P1360848P1360847

P1360912

P1360869P1360866P1360865P1360873

P1360925

P1360875P1360888P1360884P1360913

P1360924P1360927

P1360893P1360880

 

Repost 0
Published by tourdumonde42 - dans TAHITI
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 20:24

P1360767Aujourd'hui c'est le grand jour!!!  L'AS Saint Etienne joue la finale de la Coupe de la Ligue contre Rennes au Stade de France. Après 31 ans d'attente, 200 000 demandes de places ont été comptabilisées du côté Stéphanois pour assister à ce grand événement. Biensûr, mon père sera au Stade de France, avec mon oncle, mon cousin et plusieurs amis d'enfance. Par chance pour moi, le Président de la Section des Supporters des Verts de Tahiti m'a contacté pour m'inviter à partager ce moment en leur compagnie.

A 9 h du matin, je me présente dans un bar de Papeete où une vingtaine de Stéphanois me rejoignent. La partie se joue sur un grand écran, la tension est à son comble. On consomme alors les premières bières pour faire redescendre la pression. Et c'est à la 18ème minute que l'incontournable Brandao reprend du gauche un centre aérien d'Aubameyang. Les Verts tiendront ce résultat de 1 à 0 jusqu'à la fin du match!!!

A la fin des 90 minutes, on laisse éclater notre joie tout comme 60 000 Stéphanois présents au Stade de France. Mes pensées vont de suite vers mes proches qui à coup sûr, doivent vivre un moment exceptionnel. De mon côté je prolonge le plaisir en m'installant à la table des supporters Tahitiens qui m'auront accueillis les bras ouverts. Après avoir bien arrosé ce nouveau titre, Mathieu me récupère pour finir la journée au milieu du lagon en compagnie de son équipe de rugby.

P1360741P1360746P1360749P1360754P1360760P1360772P1360778P1360757

Repost 0
Published by tourdumonde42 - dans TAHITI
commenter cet article
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 18:29

P1360693Ce matin, on part en scooter au belvédère de Moorea pour en apprécier la vue aérienne. Les montagnes escarpées et verdoyantes montrent à quel point cette île est restée sauvage. Puis, en milieu de matinée, on se rend à la plage d'où l'on peut voir un bateau d'excursion jeter l'ancre au large.Après une heure d'effort, on rejoint à la nage les nombreux touristes qui semblent captiver par ce qu'il se passe sous l'eau.

Effectivement, arrivé aux abords du bateau, sur un plateau de sable d'à peine 1 m 20, une bonne vingtaine de requins sont venus nous rendre visite. Sans doute attirés par la nourriture lancée du bateau, ils tournent en banc tout autour de nous.  Il y a même plusieurs raies qui nous frolent les pieds sur leur passage. Une expérience unique, je n'vais jamais approché d'aussi près des animaux réputés sauvages. Après en avoir pris pleins les yeux, on prend le ferry du retour pour revenir sur Tahiti.

 

P1360688P1360687P1360699P1360712

P1360710P1360716

P1360718P1360725P1360723P1360722P1360729P1360734P1360736P1360733067PICT0140

Repost 0
Published by tourdumonde42 - dans TAHITI
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de tourdumonde42
  • Le blog de tourdumonde42
  • : 14 mois autour du Monde, 32 pays traversés, un rêve d'une vie qui se réalise ! Partez à l'aventure avec moi, consulter mon blog régulièrement et surtout n'hésitez pas à réagir, m'écrire un petit mot et me soutenir...
  • Contact

Recherche

Catégories